logo
Accès direct  
Laboratoire de l'Intégration du Matériau au Système
 
vg2LABORATOIREvg2RECHERCHEvg2ENSEIGNEMENTvg2PROJETSvg2IMS EMPLOISvg2L'ACTUALITE
 pt Les moyens technologiques pt IMS transfert pt Les laboratoires Communs
ACCUEIL IMS -> LABORATOIRE
slsr
 
<2017 June>
MoTuWeThFrSaSu
01020304
05060708091011
12131415161718
19202122232425
2627282930
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Présentation du Laboratoire IMS – CNRS UMR5218


pt Organisation
La recherche est organisée au sein de 10 groupes rassemblés dans 4 pôles thématiques. Chaque groupe de recherche assume la responsabilité du maintien au plus haut niveau scientifique et du développement de 2 à 3 thématiques. Les groupes utilisent des moyens techniques et humains de développement, d’analyse ou de production regroupés dans quatre plateformes et quatre laboratoires communs avec l’industrie (STMicroelectronics, THALES, PSA, TOTAL).

pt Présentation générale
Le laboratoire de l’Intégration du Matériau au Système (IMS, CNRS UMR5218) a été créé le 1er janvier 2007, après validation en janvier 2006 par le comité d’évaluation mis en place par le CNRS et le Ministère de la Recherche, du projet IMS 2007-2010 portant sur la fusion de trois unités de recherche bordelaises, avec une stratégie scientifique commune de développement principalement centrée dans le domaine des Sciences et de l’Ingénierie des Systèmes, à la convergence des Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication (STIC), et des Sciences pour l’Ingénieur (SPI).

Le laboratoire est rattaché à trois tutelles, le CNRS, l’Université Bordeaux 1 et l’Institut Polytechnique de Bordeaux (IPB). Au CNRS, l’UMR5218 est intégrée à l’Institut des Sciences de l’Ingénierie et des Systèmes (INSIS) du CNRS

pt Effectifs
L'IMS compte aujourd’hui environ 410 personnes, dont 140 chercheurs et enseignants-chercheurs, 170 doctorants, et 100 ingénieurs et techniciens. Le budget consolidé est de 17 millions d’euros avec une production scientifique, sur le dernier quadriennal, s'établissant à plus de 500 publications, 800 communications et 50 brevets.

pt Positionnement scientifique
L’IMS offre un positionnement scientifique original dans le domaine des Sciences et de l’Ingénierie des Systèmes, à la convergence des Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication (STIC), et des Sciences pour l’Ingénieur (SPI). Le laboratoire développe un ensemble cohérent de travaux de recherche allant du développement de technologies alternatives à la filière silicium pour l’élaboration de dispositifs électroniques innovants jusqu’à l’ingénierie des systèmes hétérogènes. Plus spécifiquement, des travaux de recherche amonts ou finalisés sont mis en œuvre à travers les priorités scientifiques suivantes :
  • modélisation et mise en forme de matériaux pour l’élaboration de composants et microsystèmes,
  • modélisation, conception, intégration et analyse de fiabilité des composants, circuits et assemblages,
  • identification, commande, diagnostic, traitement du signal et des images,
  • conduite des processus complexes et hétérogènes, ingénierie humaine et interactions avec le domaine du « vivant »
Les champs d’application sont nombreux et généralement abordés à travers une approche pluridisciplinaire par projet à tous les niveaux, laboratoire, régional, national ou international. Plus d’une centaine de projets ou contrats sont gérés simultanément à l’intérieur du laboratoire, et plus spécifiquement ciblés dans les domaines du transport, des télécommunications, du vivant, de la connaissance, de l’environnement et des sources d’énergie.

pt Thématiques de recherche à l’IMS
Matériaux
MHYPOP Matériaux fonctionnalisés pour les hyperfréquences et l'optique
CEMT Caractérisation électromagnétique de matériaux et télédétection
Microsystèmes MDA Microsystèmes de détection acoustiques
Organique
ELORGA Electronique organique
PRIMS Microsystèmes imprimés
Nanoélectronique LASER Test et analyse par faisceau laser
MODEL Caractérisation et modélisation compacte des technologies avancées
III-V Evaluation et fiabilité des technologies hyperfréquences
Fiabilité EDMINA Evaluation des dispositifs micro et nano-assemblés
Packaging, assemblage et compatibilité électromagnétique
PUISSANCE Circuits et Systèmes de Puissance
Conception EC2 Circuits intégrés analogiques et radiofréquences
CSH Circuits et systèmes hyperfréquences
CSN Circuits et systèmes numériques
Automatique ARIA Approche robuste et intégrée de l’automatique
CRONE Systèmes à dérivées non entières
FFTG Platitude et guidage tolérant aux défauts
Signal MODEST Modèles stochastiques n-D et méthodes d’estimation algébriques et stochastiques
DESTIN Détection et estimation pour systèmes de télécommunications et de localisation
VOLTIGE Analyse d’images et de volumes texturés
Productique MEI Modélisation d’entreprise et ingénierie
ICO Ingénierie de la conception
PSP Pilotage des systèmes de production
Cognitique ESC Ergonomie des systèmes complexes
CIH Cognitique et ingénierie humaine
Bioélectronique BIO-EM Bio-électromagnétisme
ELIBIO Systèmes électroniques en interaction avec la biologie
AS2N Architectures de Réseaux de Neurones sur Silicium

pt Partenariats
La recherche en partenariat avec l’industrie est développée à l’aide de plusieurs leviers :
  • des partenariats dans les appels à projets européens ou nationaux : sur le dernier quadriennal, l’IMS s’est engagé sur 30 projets européens dont 25 en partenariat avec l’Industrie, et 27 projets ANR dont 22 avec des industriels.
  • quatre laboratoires communs avec l’industrie :
    • TOTAL depuis 2001,
    • STMicroelectronics depuis 2004,
    • THALES depuis 2010.
    • PSA depuis 2011,
  • Des projets labellisés par les pôles de compétitivité où sont généralement privilégiées les relations avec les PMEs.

pt Structure opérationnelle de la recherche à l’IMS
photo



 
 
Fait par Michel Alexeline. Supporté par le service informatique de l'IMS.Propriété d'IMS. Tous droits réservés