logo
Accès direct  
Laboratoire de l'Intégration du Matériau au Système
 
vg2LABORATOIREvg2RECHERCHEvg2ENSEIGNEMENTvg2PROJETSvg2IMS EMPLOISvg2L'ACTUALITE
 pt Les moyens technologiques pt IMS transfert pt Les laboratoires Communs
LABORATOIRE
slsr
 
<2019 March>
MoTuWeThFrSaSu
010203
04050607080910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
MCM
 
 


pt Nature des recherches
Issu du regroupement du Laboratoire PIOM et du groupe capteurs de l’IXL, le département « Microtechnologies, Capteurs et Microondes » s’intéresse à l’impact et à l’intégration des matériaux dans les systèmes électroniques et électromagnétiques. Localisé sur les sites de l’ENSCPB et de l’Université Bordeaux 1, il comprend actuellement 25 chercheurs et enseignants-chercheurs relevant de disciplines très variées : électroniciens, physiciens, chimistes, biologistes…

Les recherches menées dans ce département peuvent être déclinées suivant deux grands axes :
  • d’une part l’étude de l’interaction entre les ondes électromagnétiques émises par les systèmes communicants et la matière, qu’elle soit naturelle ou artificielle. Ainsi s’intéressera-t’on aux effets biologiques éventuels des ondes électromagnétiques mais aussi à l’étude expérimentale et à la modélisation de milieux naturels pour des applications à la télédétection.
  • d’autre part l’étude et les l’exploitations des propriétés (électriques, mécaniques, électromagnétiques, …) de matériaux pour la réalisation de dispositifs électroniques innovants : capteurs, microsystèmes, composants électroniques plastiques, structures accordables pour les télécommunications, métamatériaux…
Toutes les activités sont menées dans le souci constant d’allier modélisation, caractérisation, réalisation technologique des dispositifs et applications. Ainsi, c’est au département MCM que sont adossés les moyens de la centrale d’électronique organique (ELORGA) et de technologie d’assemblages (TAMIS).

Le caractère très pluridisciplinaire des activités du département conduit à de fructueuses collaborations avec de nombreuses équipes de chimistes, physiciens et biologistes nationales et internationales. Ce département bénéficie aussi d’un contexte local extrêmement favorable avec la présence de nombreux laboratoires de chimie réputés sur le campus Bordelais, l’action fortement structurante du GIS « Matériaux en Aquitaine », l’adossement aux formations universitaires et aux écoles d’ingénieur ENSCPB et ENSEIRB. Les chercheurs du groupe participent aussi activement à des structures d’animation telles que des GDR (Ondes, CO2..), le réseau Nanorgasol, le CNano GSO… ils participent ou coordonnent des projets européens et organisent régulièrement des conférences dans leurs domaines. L’activité contractuelle et le transfert de technologie sont aussi des points forts du département qui a vu en 2008 la création de la société IMIWAVE, émanation de la cellule de transfert A2M maintenant intégrée dans IMS transfert.

pt Domaines de compétence
Les principaux domaines de compétence qui structurent les activités du département MCM sont la mise en œuvre de matériaux pour les composants et systèmes électroniques, les capteurs et les microsystèmes, l’électronique organique, l’interaction ondes-matière, le bioélectromagnétisme.

pt Structuration
Le département est structuré en trois groupes de recherche :
  • Groupe Microsystèmes (Microelectromechanical Systems Lab)
  • Groupe Matériaux (Materials Lab)
  • Groupe Bio-électronique (Bio-Electronics Lab)



 
 
Fait par Michel Alexeline. Supporté par le service informatique de l'IMS.Propriété d'IMS. Tous droits réservés